Abord de la relaxation en psychiatrie adulte

Guiose Marc Psychomotricien Service IV Hôpital PGV

Abord de la relaxation en psychiatrie adulte

Cet écrit se situe dans le cadre d’un travail en psychomotricité, avec des patients suivis en psychiatrie, tant en intra-hospitalier, que dans des structures extra-hospitalières ( hôpital de jour et centre médico-psychologique ). Ces patients, de différentes structures de personnalité, présentent pour la plupart un état de dépression et de grande anxiété. Leur suivi en thérapie de relaxation et les observations cliniques qui en émergent, nous amènent à nous interroger sur notre pratique.

Notre propos consistera, en avançant quelques hypothèses théoriques, à appréhender le processus thérapeutique.

La sexualité humaine : une quête éternelle

J. Mc Dougall « Éros aux mille et un visages », 1996, Paris : Gallimard.

 


 

La sexualité humaine : une quête éternelle

L’origine de la sexualité humaine est traumatique. Les conflits psychiques surgissent de la rencontre entre les pulsions internes et la force contraignante du monde externe.
Dès le début, la distinction entre pulsion érotique et sadique donne l’amour cannibalique. La notion de l’autre comme objet séparé de soi nait de la frustration et d’une force primaire de dépression dont tout bébé fait l’expérience.